L’Homme Est La Solution A Tout !

https://youtu.be/XORz92Tq5v4https://youtu.be/L2rg9HOdhcM

Souvent dans cette rubrique je parle de neurosciences, d’enquêtes et d’études, je cite de savants contemporains. Aujourd’hui la science rationalise et permet de comprendre ce qui est observé dans presque tous les domaines.

Mais la science n’est de fait pas incontournable pour observer et apprendre. Encore plus en ce qui concerne l’humain.

Pour illustrer cela, je voudrais vous parler de Vitruve, architecte romain qui vécut au 1er siècle avant Jésus-Christ environ.

Selon lui, l’architecture est une imitation de la nature et pour qu’un bâtiment soit réussi il faut respecter les exemples et les proportions qu’elle nous donne. Il développe son idée jusqu’à montrer que les proportions idéales sont rassemblées dans l’homme.

Il va un peu loin dans sa démonstration, voulant démontrer que l’Homme est la solution à tout, même au problème antique de la quadrature du cercle : un Homme allongé sur le dos donnerait les dimensions parfaites d’un carré et d’un cercle dont les centres seraient son nombril. Le carré représente les dimensions terrestres, le cercle représente les dimensions spirituelles (caractéristiques fondamentales de l’ordre cosmique).

Le message est magnifique : l’Homme est au centre de tout et la solution à tout.

Sauf que le dessin réalisé sur cette base est un peu surprenant.

Leonard de Vinci revient sur la question environ 1500 ans plus tard. Il propose sa version de l’Homme de Vitruve que vous connaissez certainement déjà tous.

Dans cette version qui répond à l’hypothèse de Vitruve, l’Homme est bien au centre d’un carré et d’un cercle (donc symboliquement de TOUT) grâce au mouvement. C’est parce que le modèle prend 2 positions différentes que cela fonctionne.

Il y a donc là un message qui est que l’Homme est la solution à tout à condition qu’il accepte de bouger, de changer.

Et en effet, comment voulez vous trouver une solution à un problème quand ceux qui sont la cause du problème refusent de changer, campent sur leurs idées, leur position.

Je rappelle qu’il n’y a pas de hasard dans les relations humaines. Si une situation avec un ami, un collègue, un proche vous déplait, c’est que vous avez dit ou fait, ou pas dit ou pas fait, quelque chose qui vous a amené dans cette situation.

Vous voulez modifier cette situation, cette relation, alors acceptez de changer votre attitude, votre position, votre habitude.

Et si je dois citer un grand scientifique contemporain pour vous convaincre, alors je choisis Einstein qui disait « Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *